78 rue Cardinet
75017 Paris

crédits
mentions légales
  Retour 
Parlez pas de Mahler !
Musique de chambre - Voix

ven.
27
nov.
21h00
Laurent NAOURI, baryton-basse
Ryo KOJIMA, violon
Vassily CHMYKOV, violon
Mathis ROCHAT, alto
Caroline SYPNIEWSKI , violoncelle
Yuan YU, flûte
Bertrand LAUDE , clarinette
Nadia BENDJABALLAH , percussions
Sophie AUPIED, accordéon
Chloé LUCAS, contrebasse
Yedam KIM, piano

Concert-spectacle autour des Chants d’un compagnon errant de Gustav Mahler.



Au départ il y a la lettre, puis le mot, le vers et enfin le poème.  Les mots ont leur caractère, la phrase a son rythme, ses intonations, ses respirations, ses silences. Des lettres, les Allemands en ont fait des notes, tel ce B.A.C.H, qui n’est autre que si, la, do, si… Avec la langue parlée ou écrite, pensées et arrière-pensées ne peuvent être dites au même moment. Point de contrepoint !

C’est là que la musique entre avec ses atouts pouvant souligner un mot, suggérer un sentiment contradictoire, atténuer un accablement ou proclamer une victoire.

Qui du texte ou de la musique se joue de l’autre ? Les plus grands musiciens se sont inspirés de textes, certains allant jusqu’à écrire leur propre texte, pour y insérer leur musique. Et alors qu’on pourrait croire la forme autoritairement dictée par le sens du texte, la musique s’y insère, s’y promène et la transforme. La musique est une langue, celle de l’indicible. Les plus grands musiciens se sont inspirés de textes, certains allant jusqu’à écrire leur propre texte, pour y insérer leur musique.

De quoi se réjouir des jeux de lettres, de mots et de notes que nous offre ce concert-spectacle aux accents de pérégrinations intérieures.



Producteur : Centre de musique de chambre de Paris
Site : centredemusiquedechambre.paris



programme

F. Poulenc
Valse improvisation sur le nom de B.A.C.H.

J.-S. Bach
Contrepoint XIX de l’Art de la Fugue

J. Haydn
Les Sept Dernières Paroles du Christ « J’ai soif »,
«Tremblement de terre », pour quatuor à cordes

J. Ducros
La mort du poète

L. van Beethoven
Variations sur La Flûte enchantée de Mozart

G. Mahler
Lieder eines fahrenden Gesellen

pratique
Tarifs
Plein : 18 €

Réduit: 15 € (demandeurs d'emploi, Pass 17, Pass Sésame)

Moins de 26 ans: 12 €
Modalités de réservation
Ouverture des réservations fin septembre


Vente sur place le soir du concert à partir de 19h